Informatique
Vous êtes ici : Page d'accueil > Informatique > Refroidissement

Refroidissement


CNPS7000B-Cu: la Bête Zalman CNPS6000-CU: La beauté du Cuivre
Thermaltake Volcano 7: l'histoire d'un calvaire
Le refroidissement de mon ancien PC Améliorations apportées par le boîtier Antec


Une nouvelle page sur le refroidissement de son PC. Je ne parle ici que de mon propre cas, donc de ma propre config (voir détails) et de ce que j'ai pu remarquer. Tous les PC se comportent différemment, mais je me suis dit que ces quelques expériences pourraient peut-être éclairer certains qui se posent des questions.

Cette rubrique va également me permettre de relater une expérience malheureuse qui m'a coûté 2 processeurs, une carte mère et 6 semaines de panne... Je vais d'ailleurs commencer par ça.


ANTEC 1000AMG PlusView Ce joli boîtier, un Antec 1000AMG PlusView, est très intéressant pour les différentes options de refroidissement qu'il offre. Le boîtier peut recevoir 4 ventilateurs 80mm sans problème, et vient d'ailleurs avec deux ventilteurs (de qualité moyenne car bruyants) montés (vous trouverez davantage d'informations sur ma page "Ma Config").


Dans cette page, vous trouverez quelques informations sur ma configuration actuelle utilisant le Zalman CNPS6000-CU, mais aussi des informations sur mon ancien boitier et le Thermaltake Volcano 7 et la ventilationde mon boîtier.



  •  CNPS7000B-Cu: la Bête

Novembre 2005 (mis en ligne février 2006)

Ca y est... Enfin... j'ai investit dans la bête de Zalman : le CNPS7000B-Cu (non-LED)

Le Zalman CNPS7000B-Cu
Initialement ce ventirad était supposé être pour moi en fait, car il devait remplacer mon Zalman CNPS6000-CU (décrit ci-dessous) que je comptais bien installer dans le PC de Nathalie (mon épouse). Je voulais donc pouvoir comtempler ce magnifique morceau de cuivre circulaire à travers la fenêtre de mon Antec 1000-AMG PlusView. Bonne idée, beau projet.... sauf que... c'était sans compter sur un petit détail : ma carte mère MSI K7N2-Delta n'a PAS DE TROUS de fixation nécessaires au montage dudit Vendirad !!! RHAAAAAAAA !!!


Le Zalman CNPS7000B-Cu - Pour Sockets 462


Dans la mesure où percer ma mobo n'était pas à l'ordre du jour, j'ai donc dû prendre une décision terrible.... Conserver mon ventirad actuel (joli quand meme) et monter ce monstre sur celui de Nathalie... en espérant que sa mobo ASUS KT7A-Raid avait bien les trous requis... Après vérification, elle les avait bien... ouf ! J'allais donc pouvoir monter cet ensemble finalement et ne pas le retourner au magasin.

Si toutefois vous voulez tenter l'expérience, sachez que ce ventirad n'est pas évident à monter du tout. La première raison, c'est que vous devrez démonter votre mobo complètement pour pouvoir fixer le rad sur le socket. Il est tellement lours que les fixations doivent être fixées à travers la carte mère (d'où les trous). Pas d'autre solution. Donc accrochez vous, car démonter sa mobo, c'est pas drôle (ca m'a bien gonflé d'ailleurs).


Voici la vue de l'intérieur du PC avant l'intervention. Pas mal d'espace, surtout compte tenu du ventirad de m**de que j'avais installé, et qui en plus faisait un bruit abominable.


Je renouvelle donc : il a donc fallu tout retirer (ceci inclut les cartes PCI) pour pouvoir démonter la mobo et fixer les attaches du Zalman à travers elle....





Une fois monté, ça donne ça.... "ohhhh c'est boooôôô". Oui c'est beau le cuivre. Surtout 755g de cuivre pur.... ca latte ça. Et ça tire pas mal sur la carte mère.

Note importante : compte tenu de la masse du rad, et des contraintes exercées sur la carte mère, il est fortement recommandé de ne pas trop secouer votre ordinateur lors de ses déplacements. La carte mère pourrait être irrémédiablement endommagée. Essayez de coucher horizontallement l'UC de façon à se que le Zalman soit "repose" sur la carte mère, limitant ainsi les efforts.

Une fois monté, voici ce que ça donne... Comme vous le voyez, la bête prend pas mal de place dans la tour, et se rapproche dangereusement de certains composants émergeants de la carte mère comme les condensateurs autour du Socket 462.

Je vous conseille donc de vérifier à l'avance que vous n'avez pas de composant qui dépasse trop de la carte-mère autour du Socket, sans ça, vous risquez d'avoir des problèmes de montage.

La photo ci-dessous vous montre à quel point le rad est proche des condensateurs... Très proche, presque au contact en fait, mais il reste un petit millimètre entre les deux.

Ces deux photos sont assez représentatives.

Certaines cartes mères ne pourront sans doute pas permettre l'utilisation de ce ventirad tant ses dimensions sont énormes. Certes, une fois monté, on est content... Il est beau ! Et en plus, il est très silencieux, et ça c'est important. J'ai par la suite ajouté un Fan 80mm Stealth pratiquement inaudible. Vous avez aussi la possibilité d'ajouter des potentiomètres FanMate 2 de Zalman, histoire de maitriser les rpm de vos fans. Un bon investissement dans le silence.



Attention aux dimensions du Monstre... Vérifiez sur votre carte mère avant l'achat !



Lien vers la fiche du site de Zalman... (lien instable... recherchez Google pour plus d'info)
Marque : Zalman
Modèle : Zalman CNPS7000B-CU
Dimensions du radiateur (ZM6558BC-Cu) : 109x109x62mm
Dimensions du ventilateur : 80mmx25mm
Voltage de fonctionnement : 12V DC
Masse : 755g (!!)
Materiau : pur cuivre
Surface de Dissipation : 3154 cm²
Puissance : 6W ou inférieur
Vitesse : 1350rpm (mode silencieux) - 2600rpm (mode normal) - Le rpm est ajustable par le FanMate2 fournit
Volume sonore : 18dB à 1350rpm - 27.5dB à 2600rpm
Roulements : 2-ball
Connection : 3 pin, dont une pour la sonde
Kit : Ventilateur-radiateur, potentiomètre d'ajustement, kit de montage et clef
Autre : esthétiquement, c'est un très beau dissipateur !
Revue matériel : http://tech.vault9.net/ (Anglais)





  •  Zalman CNPS6000-CU - La beauté du Cuivre
Zalman CNPS6000-CU

Je vous présente le Zalman CNPS6000-CU. Véritable petit bijou, ce dissipateur pur cuivre est non seulement très beau, mais aussi très efficace. Il utilise un ventilateur additionnel 100mm, qui vient se monter directement sur les vis de vérouillage des cartes PCI. Le ventilateur peut ensuite ajusté pour être à la verticale du dissipateur. Certes, ce gros ventilateur noir en plastique ne fait pas très bon effet, et en plus, il masque la beauté du dissipateur... quel dommage ! En même temps, il permet un refroidissement très efficace du dissipateur, tout en ne générant quasiment aucun bruit (sauf le "courant d'air").

En comparaison, voici l'un à côté de l'autre, le Thermaltake Volcano 7 et le Zalman.

Zalman CNPS6000-CU et Thermaltake Volcano 7 Zalman CNPS6000-CU et Thermaltake Volcano 7

Comme on peut le constater, le Zalman est moins haut (ici montré sans le ventilateur cela dit) mais aussi beaucoup plus long... Si vous prévoyez de monter ce dissipateur dans votre systeème, soyez vigilents à bien vérifier au préalable que vous avez la place de le monter !! Aussi, bien que très beau, les fines ailettes de cuivre peuvent se plier très facilement si l'on ne fait pas attention. Egalement, sachez que si vous souhaitez conserver l'aspect brillant du cuivre, il est préférable de ne pas le toucher, car l'acidité de vos doigts boudinets (de la sueur en fait) peut très facilement oxider le cuivre et le rendre marron et terne. Manipulez-le en le tenant par sa base en acier de préférence.


Zalman dans le Antec

Cette photo vous montre le ventilateur et le dissipateur en dessous (on ne le voit pas très bien une fois le ventilateur monté). Dans le Antec 1000AMG PlusView, vous bénéficiez de la fenêtre en plexiglas qui vous permettra de pouvoir admirer cette oeuvre de cuivre. Aussi, en fonction de l'emplacement du processeur, vous aurez deux ventilateurs 80mm à proximité pour évacuer l'air chaud de votre système (on les voit bien à gauche).

On voit aussi le bracket de montage sur le connecteur Socket 462 du CPU AMD. Sachez que cette pièce de presque 500g de cuivre engendre une pression assez importante sur le socket, et donc sur la carte mère. Assurez vous que votre carte mère peut recevoir ce type de dissipateur. Aussi, vérifiez bien le montage de l'ensemble afin que le dissipateur est bien attaché et en contact avec le processeur. Utilisez la pâte thermique jointe pour optimiser le contact.


Zalman dans le Antec

Sur cette photo, on voit mieux le bracket de montage du ventilateur. Il n'est pas très évident à monter, et surtout, il peut s'avérer ennuyeux lors du changement d'une carte PCI. Il faut alors démonter le bras complet pour pouvoir ôter la carte PCI... Pas très pratique. D'un autre côté les cartes PCI ne sont pas réellement destinées à être enlevées et remises régulièrement.







Enfin ici, on voit le dissipateur un peu mieux, photo prise de côté.

Pour conclure, je peux dire que je suis très heureux de cette solution de refroidissement : elle est silencieuse (ce qui était à l'origine de mon choix), belle, et performante. Le bruit émit par le ptit ventilo de refroidissment du chipset nForce2 de ma carte mère est même plus bruyant !! Bref, une bonne solution, qui restait assez chère (dans les $70 canadiens) mais qui vaut tout de même le détour.


Specifications du Zalman CNPS6000-CU :

Marque : Zalman
Modèle : Zalman CNPS6000-CU
Dimensions du radiateur (ZM6558BC-Cu) : 95-110x63x65mm
Dimensions du ventilateur : 100x100x25mm
Voltage de fonctionnement : 12V DC
Masse : 462g
Materiau : pur cuivre
Surface de Dissipation : 2600-2900 cm²
Puissance : 6W ou inférieur
Vitesse : 1600rpm (mode silencieux) - 2800rpm (mode normal) - Le rpm est ajustablepar un potentiomètre
Volume sonore : 20dB à 1600rpm - 36.1dB à 2800rpm
Roulements : type "sleeve"
Connection : 3 pin, dont une pour la sonde
Kit : Ventilateur, dissipateur, potentiomètre d'ajustement, kit de montage et clef
Autre : esthétiquement, c'est un très beau dissipateur !
Revue matériel : www.ocmodshop.com (Anglais)




  •  Thermaltake Volcano 7 : l'histoire d'un calvaire

Volcano 7

Vers la mi-2002, je me suis lancé dans une série d'expériences qui peuvent s'avérer assez risquées, et appellées "OverClocking". Ceux qui ont fusillé leur processeur savent de quoi je parle... J'avais réussi à gonfler de façon stable un processuer AMD Duron 800 à 1Ghz, ce qui n'était pas si mal (il m'a fallu gonfler un peu le voltage d'alimentation du processeur au max...). Petit problème : le processeur chauffait pas mal... trop. Je me suis donc mis à la recherche d'un nouveau ventilo. Mon choix s'est finallement arrêté sur le modèle ThermalTake Volcano 7 (cliquez ici pour la fiche technique), modèle reconnu pour ses performances, et équipé d'un noyau cuivre. Pour ceux qui se poseraient la question, ce ventilateur souffle l'air sur le processeur, et ne l'aspire pas.. Ajout du 25/12/2002 : Sachez-le ce processeur est relativement bruyant... Trop à mon goût, je compte changer prochainement.

Specifications :

Dimensions du ventilateur : 80x80x25mm
Voltage de fonctionnement : 12V DC
Voltage au démarrage : 7V DC
Ampérage : 0.18A à 0.45A
Puissance : 2.16W à 5.4W
Vitesse : 2900rpm à 25°C - 5000rpm à 35°C (s'ajuste en fonction de la T° du core)
Volume d'air déplacé : 46 CFM (Cubic Feet per Minute) à 2900rpm - 53 CFM à 5000rpm
Volume sonore : 27dB à 2900rpm - 39dB à 5000rpm (c'est là que ca commence à faire du bruit)
Roulements : 2 roulements à billes
Durée de vie moyenne : 50,000 heures (presque 6 ans non-stop)
Connection : 3 pin, dont une pour la sonde
Autre : noyau cuivre



Voici une vue comparant les tailles de mon ancien ventilo et du Volcano 7



Vue de situation du Volcano 7 sur la CM


Le début des emm...

Vue de côté

Bon alors... Sachez-le, ne faites pas la même connerie que moi : n'inversez pas la bride qui sert à maintenir le radiateur sur le Socket 362 !! Cette bride "elastique", dont on voit le bout sur la photo à gauche, a un sens, et un seul. Quoi qu'il en coûte faites le nécessaire pour pouvoir monter l'ensemble sur votre MOBO.

Pour le montage sur une config comme la mienne, c'est à dire boîtier moyenne tour et carte mère ABIT KT7A Raid, accrochez-vous, car c'est pas du gâteau. Certains se diront "mais pourquoi il a voulu inverser la bride ce c.. ?" Eh bien car cette fameuse bride s'enclenche d'un côté du Socket, et se vérouille à l'aide d'un tournevis de l'autre. Seul problème, dans mon cas bien précis, l'extremité à vérouiller avec un tournevis est tout simplement inaccessible, car collée au bloc d'alimentation. La photo ci-dessous vous montre le schéma, les 2 cercles rouges les 2 extrémités (celui du haut montre l'extremité à verouiller avec un tournevis, inmontable), et la forme verte montre la bride.

Schéma

Donc je me suis dis "qu'à cela ne tienne, je vais inverser la bride". Grosse erreur ! Et le pire c'est que je ne m'en suis pas aperçu tout de suite. En effet, j'aurais dû, car la vérouiller était devenu assez difficile à monter tellement elle était tendue, chose dont je ne me suis pas inquiété outre mesure car je ne l'avais jamais monté autrement. Je me suis donc dis que c'était normal. Je l'ai monté avec un peu de pâte Arctic Silver 2 histoire d'améliorer un peu la radiation processeur/radiateur. Heureusement, car c'est cela qui a retenu mon processeur à la vie le temps qu'il a duré...

Outre le fait qu'avec ce nouveau ventilateur la température de mon processeur était plus élevée qu'avant, je ne m'étais pas aperçu qu'en fait, le ventilateur n'était pas complètement "plaqué" sur le core en silicium du processeur.. Ce qui devait être le cas. C'est en fait la pâte thermique qui faisait le pont thermique entre les deux. C'est un jour maudit où j'ai nettoyé complètement mon PC que j'ai dû déplacer un tout petit peu le processeur et rompre le pont thermique... Résultat : lors du redémarrage qui a suivi, j'ai eu l'écran du Bios pendant... allez... 5 secondes environ, et pouf !... Bilan : 1 processeur Duron 800 cramé.

Ce qui suit est triste et pathétique. Je me suis racheté un processeur, un Duron 1.2 Ghz, l'ai remonté de la même façon que le premier, et... pouf... Cramé encore. Là je me suis dit, c'est la carte mère... (je ne savais pas à ce moment que le radiateur était mal monté). Je prends contact avec ABIT amérique du nord, leur explique et renvoi la carte aux USA. 3 semaine plus tard, je récupère la nouvelle carte mère et remonte le processeur 1.2 que je pensais encore bon (puisque j'avais incriminé la carte mère). Devinez quoi ? Bah rien... Il n'a pas démarré bien sûr. Je fais jouer la garantie du processeur et en récupère un neuf dans la semaine qui suit... Là, je me dis, que je vais peut être arrêter les dégâts. Dans la mesure où la carte mère était neuve, je l'ai mise hors de cause. Afin d'être sûr que tout était impec' avant de rallumer le tout, j'ai redéposé la carte mère afin de remonter le radiateur dessus et voir si il "collait" bien. Eh bien non !! il collait pas du tout !! Il était légèrement incliné et pas complètement plaqué sur le core du processeur... J'ai donc ré-invérsé la satanée bride. Bizarrement tout se montait beaucoup mieux et plus facilement après !! Incroyable non ? Cette fois ci le radiateur était bien plaqué et faisait parfaitement contact... J'ai remonté l'ensemble carte mère/processeur dans le boîtier, et j'ai rallumé le PC (non sans craintes), qui a démarré tout à fait normallement. Ouf ! 6 semaines de panne tout de même...



  • Le refroidissement de mon ancienne machine (le boitier a depuis été utilisé dans mon second PC et le Thermaltake mis de côté)


Schéma de la carte mère Kt7A-Raid

Afin d'améliorer un peu le refroidissement de mon boîtier, j'ai décidé de raccorder deux ventilateurs additionnels, l'un sur le devant, et l'autre à l'arrière. La carte mère KT7A-Raid prévoit le raccordement optionnel de 4 ventilateurs supplémentaires (voir schéma à gauche).

Il vous faudra cependant être vigilants sur le sens de rotation des ventilateurs afin de générer un courant d'air qui traverse le boîtier.



Vue arrière Courant d'air Vue Avant

Bon alors, ne vous réjouissez pas trop vite, le gain en degrés n'est pas si évident... En ce qui me concerne, c'est même loin d'être évident !! Outre le fait que mon PC faisait le bruit d'une locomotive, il ne refroidissait pas réellement mieux en fait... Voici les chiffres :


Boîtier Ventilateurs additionnels Etat Température du système Température du CPU RPM
Volcano 7
Fermé 2 Branchés Repos 30 48 ± 5119
Ouvert 2 Branchés Repos 33 43 ± 4200
Ouvert Aucun Activité 38 46 ± 4800
Fermé Aucun Activité 37 49 ± 5300
Ouvert Arrière branché Activité 40 46 ± 4650
Fermé Arrière branché Activité 32 46 ± 5000
Note : le fait de brancher le ventilateur arrière permet de gagner quelques °C (notamment sur la température du système), mais surtout de ralentir la vitesse de rotation du ventilateur, diminuant du même coup le niveau sonore. Le ventilateur arrière est tout près du processeur, ce qui permet d'extraire l'air qui l'environne et de mieux le ventiler.
Note 2 : en activité signifie que j'avais à ce moment plusieurs application d'ouvertes et d'actives, de type editeur HTML, PhotoShop, etc.

Une constatation qui saute aux yeux : le fait de brancher le ventilateur arrière permet de réduire considérablement la température du système (température à l'intérieur du boîtier) de près de 10°. Ceci ne peux pas nuire non plus au refroidissement du CPU, qui est évidemment dans ce même boîtier. Le ventilateur avant ne donne rien de plus, car le volume d'air qu'il peut envoyer se trouve très limité par le carénage en plastique du boîtier.

Il y a des choses que je ne m'explique pas encore très bien, comme le fait que parfois mon processeur est plus chaud alors que le système est au repos, même avec des ventilateurs additionnels... Curieux. Un conseil cependant : si vous ajouter des ventilateurs de boîtier, je vous conseille de découper la pseudo-grille en acier (partie du boïtier) afin de faciliter le passage de l'air. Je ne l'ai pas encore fait car je vais changer de boïter très prochainement, mais j'ai eu des echos comme quoi le refroidissement se faisait beaucoup mieux ainsi (ce qui parait logique)

Je continue de tester mon système pour avoir des résultats plus précis. Je les mettrai bientôt en ligne.



  •  Amélioration apportées par le boîtier Antec (avec le Thermaltake)

En effectuant ce changement, j'ai pu jouir de beaucoup plus de place pour mettre en place mes périphériques, et surtout profiter des deux ventilos 80mm qui sont livrés en série avec le boîtier. Et là, ca refroidit beaucoup mieux tout d'un coup ! La température de mon boîtier à diminuer de presque 10°C, et du coup, mon Volcano 7 tourne moins vite, et fait moins de bruit... Extraordinaire. J'ai également eu à changer mon alimentation qui commencait à être faiblarde (voir Bugs), et qui est dorénavant une Thermaltake TT420-AD de 420W max, équipée de 2 ventilos supplémentaires. Cette configuration est idéale : les deux ventilos arrières du boîtier sont situés juste au dessus du Volcano 7, il en est de même pour le ventilo inférieur de l'alimentation, qui lui aussi extrait l'air chaud du processeur... Ca marche nickel. on notera que ce boîtier, au design magnifique (il dispose d'une fenêtre en plexi), peut également recevoir deux autres ventilos 80mm, l'un sur la partie latérale en plexi, et l'autre en façade avant. Rien à visser, juste à cliper, et le tour est joué.



Températures de mon système, température ambiante de la pièce : 22°C
Plus de 10 applications d'ouvertes



Flux d'air autour du processeur

Flux d'air autour du processeur - Ici, c'est encore l'ancienne alim.
Les flux représentés sont ceux générés par la nouvelle alim.

Conclusion :

Si vous décidez de changer de ventilateur, soyez extrêmement vigilents quant à son montage. L'utilisation de pâte thermique type Artcic Silver II ou III est recommandée pour une meilleure diffusion de la chaleur vers le radiateur. Cela dit, elle n'est pas obligatoire. Si vous hésitez ne le faites pas ! Un mauvais remontage pourrait engendrer la perte de votre CPU ! De même, attention au bruit, car cela peut devenir très gonflant à force... Le mien est vraiment bruyant, j'en ai même débranché les deux ventilateurs additionnels pour gagner quelques dB et avoir un peu de calme...

En ce qui concerne les ventilateurs aditionnels, en ce qui me concerne, cela ne alait pas la peine... Le bruit généré était trop élevé par rapport au gain en degrés. Si vous overclockez, cela peut cependant être utile... Voilà, j'espère que cette page en aidera certains !!



Dernière modification :

Haut de page
Home Page