Informatique
Vous êtes ici : Page d'accueil > Informatique > Recovery

Recovery

Quelques explications - Les systèmes de fichiers - Les procédés de récupération
Aux utilisateurs de Mac - Note additionnelle - Liens

Par Recovery, j'entends "récupération des données", perdues durant un crash, ou supprimées de façon intentionnelle ou non. Voici quelques informations sur les différentes façon de récupérer vos données en cas de crash.


Quelques explications...

Tout d'abord, quand vous copiez un fichier sur un disque dur, le contenu de ce fichier est mémorisé de façon binaire (des 0 et des 1)sur les secteurs physiques de votre disque par un procédé electro-magnétique. Quand le disque est totalement vide, les fichiers se mettent les uns à la suite des autres bien gentiment. En revanche, quand les fichiers sont copiés et supprimés plusieurs fois, les nouveaux fichiers sont alors stockés là où il a de la place, en plusieurs morceaux. c'est pour ça qu'il faut de temps en temps effectuer une défragmentation afin de "recoller les morceaux".

Le nombre de secteurs varie en fonction de la taille du disque dur. la plupart du temps, les disques durs sont composés de plusieurs plateaux qui tournent autour d'un axe, généralement à une vitesse de 7200 tours par minute, parfois moins (5400) ou plus, notamment pour les technologie SCSI, qui peuvent tourner à 10.000 ou même 15.000 tours par minute.

Ces secteurs physiques sont au niveau logique, composés de blocs, ou clusters d'un taille variable en fonction du système de fichier utilisé. Cela n'a pas réellement d'importance pour le procédé de récupération des données. consulter le lien suivant pour plus de détails.

Lien Express : http://www.commentcamarche.com : explication des systèmes de fichiers.

Note : pour plus d'informations sur la structure des données et des clusters, consultez la page "manipulations".




Les systèmes de fichiers

- La FAT

La FAT, ou File Allocation Table (table d'allocation des fichiers) regroupe l'ensemble des informations relatives à l'état d'occupation des clusters. En gros, la FAT va dire si un cluster est vide ou non, donc prêt à recevoir des informations ou si il est déjà occupé, auquel cas l'adresse du prochain cluster vide sera alors indiquée.

- Le NTFS

"Le système de fichiers NTFS (New Technology File System) utilise un système basé sur une structure appelée « table de fichiers maître », ou MFT (Master File Table), permettant de contenir des informations détaillées sur les fichiers. Ce système permet ainsi l’utilisation de noms longs, mais, contrairement au système FAT32, il est sensible à la casse, c’est-à-dire qu’il est capable de différencier des noms en majuscules de noms en minuscules."

Source : www.commentcamarche.com, Copyright, liens vers la page concernée.

Il existe de nombreux autres systèmes de fichiers, comme le HPFS (Mac) ou NFS (Linux) et d'autres. Pourquoi ces explications ? Pour en arriver à la conclusion suivante :

Effacer un fichier ne l'efface pas complètement en réalité. Vous ne faites qu'effacer son adresse sur le disque, le rendant ainsi invisible du système de fichiers.

Un fichier est constitué d'une suite de données enregistrées sur des clusters et d'une signature d'entrée dans la FAT. Lorsque vous supprimez un fichier, vous en effacez sans le savoir, que sa signature dans la FAT. Le fichier, invisible, reste mémorisé sur le disque, mais son accès, sa signature, son "raccourci" n'existe plus.

On remarques ce derniers temps une recrudescence de problèmes liés à ce phénomène. Pourquoi ? Car des gens achètent des disques d'occasion et par curiosité effectue une récupération des informations effacées du disque. Ils retrouvent parfois des fichiers sensibles, appartenant à l'entreprise, l'organisme ou la personne à qui appartenait le disque à l'époque.




Les procédés de Recovery

Si le phénomène décrit ci dessus peut s'avérer très gênant pour les entreprises ou les gouvernements, il nous arrange bien, car sans cala, nous ne pourrions récupérer nos données.

Il existe plusieurs niveaux de recovery.

> Les "faciles"

- La Corbeille Windows
Corbeille videCorbeille pleine
Corbeille vide.....       Corbeille pleine!

C'est le premier niveau, celui le plus basique, celui que tout le monde connait. Quand vous supprimez un fichier sous Windows, le fichier n'est pas supprimé mais va se mettre directement dans la Corbeille. Vous pouvez ainsi en cliquant sur la Corbeille en voir son contenu et éventuellement le récupérer si besoin est. Dés que vous videz la Corbeille, vous ne pourrez alors plus récupérer quoi que ce soit (encore que... voir plus bas).


- La Corbeille Windows protégée par Norton
La Corbeille Protégée par Norton
La Corbeille Protégée par Norton

Clic droit sur la Corbeille Windows Quand vous installez Norton Anti-Virus (ou le pack System Works), il installe également une protection automatique de la corbeille Windows. Cela signifie que lorsque vous allez supprimer un fichier, il va d'abord aller dans la Corbeille Windows, puis quand vous la viderez, son contenu sera stocké dans la Corbeille protégée Norton. Vous pouvez ensuite vider la Corbeille Norton sur un clic droit (voir image à gauche).



> Les "techniques"

Si vous passez cette étape de vidage de corbeillen ou si votre machine s'est faite attaquée et l'attaque a engendrée des pertes de données, il vous faudra alors passer par des logiciels semi-professionnels pour effectuer une récupérations des informations.

Remarque importante : il est recommandé de tenter une récupération de vos informations DES QUE VOUS APERCEVEZ DE LEUR PERTE. La raison est simple. Si en effet, le ou les fichier(s) perdus sont toujours inscrits sur le disque, n'oubliez pas que leur suppression a engendré le marquage des clusters occupés par ces fichiers comme "vides" dans la FAT ou la table maître. Ce la signifie que tout fichier copié sur le disque sur lequel vous avez perdu des informations pourra occuper les clusters qui était auparavant occupés par vos fichiers perdus. Si ces clusters sont réécrits, cela signifiera la perte irrémédiable des informations précédemment présentes sur le cluster.

Symantec

Il existe plusieurs logiciels pour cela. Le premier que vous pouvez essayer est Norton Disk Doctor. Une fonction vous permet de récupérer des fichiers fraîchement supprimés. Cette version n'est cepandant pas très puissante et assez limitée en terme de fonctionnalités. Elle fait partie d'un package de logiciels de Symantec, Norton System Works.


PC Inspector

En voici un autre que l'on m'a recommandé : PC Inspector. Il possède des fonctions avancées de récupération, ainsi que des méthodes de filtrage des fichiers récupérables.


PowerQuest

PowerQuest Lost& Found est également un bon logiciel de récupération. Notez cependant que PowerQuest à mis fin à ce produit en 2002. Vous devriez cependant toujours pouvoir le trouver quelquepart sur le Net.


Ontrack Easy Recovery

Voici celui que je recommanderai le plus vivement. Il a su récupérer beaucoup de données dans un cas de hack d'un ami, et sa version Pro vous permettra à coup sûr de récupérer une grande partie de vos informations. Il peut effectuer un scan complet des informations récupérables sur votre disque, et ses tris puissants vous permettront de repérer et récupérer vos fichiers facilement. Seuldétail technique : vous devez disposer de deux disques durs (ou au moins 2 partitions) distinctes pour le faire fonctionner, de façon à copier les informations récupérées sur un autre volume (sans quoi, vous écraseriez les clusters que vous récupérez, cqfd). Une référence !

Si après après essayer ces différents programmes vous me pouvez toujours pas récupérer vos données, je vous recommande de prendre contact avec une entreprise spécialisée. Ce type de service est en général très coûteux cependant, sachez-le. Il faut vraiment que les informations perdues en valent la peine. Cette solution de dernier recours peut également être obligatoire si vous ne pouvez plus du tout accéder au disque...


GetDataBack

Ce software existe en deux versions. L'une pour le système de fichiers NTFS et l'autre pour le système FAT. Il est TRES efficace, et vous permettra de recouvrer sans problème la plupart de vos fichiers perdu. J'ai pu essayer la version Démo (qui ne vous permet pas d'effectuer de récupération) et son efficacité m'a impressionée. Il a pu retrouver beacoup de fichiers perdus lors d'un ancien crash, mais aussi retrouver des ficheirs perdu provenant d'une partition FAT, alors que le lecteur était partitionné. En fait, je disposais auparavant d'un volume Raid0 de 150Go, partitionné 3 parties, 2 en NTFS et 1 en FAT32. Suite a un problème sérieux (crash lors d'une restauration d'image Ghost), mon volume s'est retrouvé être formaté en un volume unique NTFS non partitionné. Eh bien malgré ça, la verion FAT de GetDataBack a su retrouver les fichiers perdus, qui étaient stockées sur ma partition FAT avant le crash...


TestDisk

Voici un autre programme, plus simple et basique... Je vous avertis, il fonctionne en commande MS-DOS, il est donc assez rustique. Mais il m'a permis de restaurer la partition d'un disque dur formaté en Fat32. A essayer !



Il en existe encore pas mal d'autres, comme Tiramisu (je crois remplaçé par EasyRecovery), Acronis Recovery Expert, File Scavenger, R-Studio, etc. Je ne les passerai pas tous en revue, je vous laisse visiter leur site web pour savoir lequel est le plus approprié à votre cas.

Encore un dernier qui aurait apparamment sauvé le manuscrit de thèse de l'un de mes visiteurs : www.fileslost.com. Je ne l'ai pas essayé, donc pas de garantie, mais à tester tout de même si vous êtes vraiment dans la panade.




Aux utilisateurs de Mac...

Si vous travaillez sur MacIntosh et que vous rencontrez un problème de volume qui ne monte plus, ou si une récupération de données est requise, vous avez quelques options.

Si votre système vous demande d'initialiser votre volume Mac, cela signifie que vous avez probablement là un problème de corruption du Directory. Le Directory (désolé, je n'ai pas trouvé de traduction exacte de ce terme) est une sorte d'annuaire des fichiers contenus sur un volume Mac (typiquement HFS Extended pour les systèmes Mac récents). Pour des raisons diverses, il arrive que ce répertoire des entrées de fichiers se trouve corrompue. Dans ce cas, le volume Mac n'est alors plus interpété comme un volume MacIntosh valide, et vous risquez fort d'obtenir la fenêtre suivante :

The Disk inserted contains no volume that MacOSX can read.
Autre variante : "The Disk inserted contains no volume that MacOSX can read"

Si tel est le cas, plusieurs options. D'abord, tenter une vérification / réparation des permissions du disque si vous êtes sur OSX en utilisant Disk Utility (Mac HD > Applications > Utilities > Disk Utility). Cela peut permettre de réparer le volume et d'y accéder à nouveau.

Si le Disk Utility vous renvoie un message du genre "The task reported an error on exit" dans ce cas, vous avez une autre option appellée Disk Warrior (de Alsoft). Cette companie est spécialisée dans les utilitaires de disque pour Mac. Disc Warrior est une référence et mon expérience a montré que son efficacité n'est plus à démontrer. Il vous permettra de réparer le Directory de votre disque et de pouvoir à nouveau accéder à vos données. La procédure peut parfois être longue (plusieurs jours parfois) mais ca vaut le coup. Ce logiciel coûte dans les $100 CDN. Consulter le site de Alsoft pour plus d'information.

Dernière option, la récupération pure et dure. Pour les systèmes Mac, il n'existe hélas que peu de programmes disponibles. Le plus connu est Data Rescue X, de Prosoft Engineering Inc. Inconvénient, ce programme ne tourner pas sur les systèmes 9 (et encore moins 8.x). Les résultats sont variables, mais la méthode est la plus fiable : scan de surface du disque pour rechercher les signatures des fichiers perdus. Infaillible. Cela n'empêche pas la possible corruption des fichiers récupérés cela dit. Un scan de surface peut prendre un certain temps (heures, jours dépendant de la capacité du disque) et peu aussi être ralenti par des problèmes liés au disque dur lui-même (mécaniques notament).

Encore une fois pour cette dernière option, vous pouvez avoir recours à une siciété dont c'est la spécialité... Commenez à économiser vos sous dés maintenant dans ce cas.




Note additionnelle

La récupération de données n'est pas une science exacte. Si l'informatique est théoriquement constituée de "0" et de "1", il subsiste toujours un risque de corruption des données récupérées. Par exemple, certains fichiers peuvent tout simplement être illisibles, ou tronqués. De par mon expérience, j'ai pu constater que les fichiers JPEG (images) ainsi que la plupart des fichiers graphiques supportent parfois assez mal d'être récupérés. Les résultats sont aléatoires et ils peuvent parfois être excellents comme catastrophiques...

Vous avez aussi la possibilité de confier ce délicat travail à une société spécialisée, mais attention au coût, il est souvent exorbitant (cela peut atteindre plusieurs milliers de dollars, en fonction de la difficulté de la récupération et du volume à récupérer).

Gardez toutefois bien cela en tête : la meilleur façon d'éviter une récupération de données et d'en faire une sauvegarde régulièrement.




Liens

- http://www.savemyfiles.com : un autre programme...
- OnTrack : société de récupération de données
- Action Front : professional data recovery, Toronto et Amérique du Nord
- CBL Data Recovery : idem
- Alsoft Disk Warrior : software de reparation système de fichier Mac


Pour en savoir plus...
- Rubrique "Manipulations" : description d'un formatage de bas niveau et de son utilité
- rubrique "backup" : comment prévenir la perte de données
- rubrique "reformater" : comment sauvegarder vos données avant de reformater.





Dernière modification :

Haut de page
Home Page